Forum de la Guilde Wonderful Death, sur Amayiro.


    Candidature Heilyos !

    Partagez
    avatar
    Heilyos
    Larve immature
    Larve immature

    Candidature Heilyos !

    Message par Heilyos le Lun 28 Jan - 20:35

    Rappel du premier message :

    Bonjour tous le monde,
    Je post sur ce forum, comme vous pouvez vous en douter, pour un recrutement et non pour le barbecue que j'organise chez moi ( Mais si vous le voulez , vous êtes tous invitez ! )

    *Petite présentation IRL* :

    -Je m'appelle Nicolas, jeune , beau , riche , musclé et pas modeste du tous ! J'ai 16 ans, je viens de la magnifique ville de Bordeaux
    et je suis en 1ère économique et social !
    Possible que certains me connaissent, c'est même sur ! Je jouais déjà avant , mais j'ai arrête pour cause de différentes embrouilles avec des gens que je ne citerais pas et aussi pour un dégout du jeu total.
    J'avais donc carrément delete le iop , mais le voila restauré ! malheureusement sans aucun stuff mais sa c'est une autre histoire encore Wink !
    Je suis quelqu'un de assez posé , je me prend pas la tête , au niveau de la timidité , je ne connais pas sa mots , je suis très bavard !
    On va s'arrêter la pour le IRL , si vous avez des questions je répondrais !



    *Présentation Ig* :

    Dans le jeu , je joue un iop de cercle 196 , qui ce nomme Heilyos.
    Met anciennes guildes , ou plutôt ma seule ancienne guilde à était : Les Flamboyants.
    Bon , quelques informations inutiles mais pas mal de monde le met dans ses candidatures Razz. Mon iop est terre / feu , stuff hanium toussa toussa ! ( Enfin stuff , avant quoi ! ).
    Que pourrais-je vous dire de mon perso , il est puissant , beau , fort , comme mon portrait IRL quoi ... Bon trêve de plaisanterie !


    Pourquoi Wonderful Death ?

    Après avoir étais déçu dans mon ancienne guilde par certaines choses , j'ai envie de changer d'aire , ne pas revenir chez Les Flamboyants , puis y'a déjà des gens que je connais chez vous ! Littla , anthony ( kazette ) puis d'autre ! Je pense frapper à la bonne porte et découvrir de nouvelle
    sensations dans ce jeu enivrant qu'est dofus.
    Je recherche une bonne ambiance , une bonne entente dans une guilde rien de plus , aucun esprit de compétition , on s'en fou de sa , juste une bonne entente entre tous les membres ! c'est le plus important !


    Bon vien l'heure de mon RP , avant que certains disent que je l'ai copié ailleurs , ce rp et sur le forum flamby car c'est le RP de mon personnage , c'est un des RP dont je suis le plus fière je vous le fais donc partager ! merci a ceux qui ont la motivation de le lire !

    Heilyos, comme tout Iop, ne savait pas compter deux par deux et lacer ses chaussures ...
    Ce Iop sans grande particularité était le fils du seigneur de Brakmar, Skan.
    Mais revenons au contexte :
    A l'heure où Brakmar n'était pas la grande cité démoniaque du monde des 12, à l'heure où Brakmar était connu des bontariens comme une ville peu aimable mais pas menacante, en restant indifférente dans l'état général de la population.
    Ainsi était la ville brakmarienne avant l'invasion des démons du 5éme Cercle.
    Ce seigneur brakmarien avait des traits de caractère appréciés par son peuple, juste, sévère, ferme, mais il était en plus un bon père.
    Il prenait la plus grande partie de sa journée à s'occuper de son fils, ce jeune enfant devenu disciple de Iop par sa mère, une guerrière hardie et sans peur qui n'était pas faite pour la vie de famille, la jeune femme s'était enfuite après l'accouchement du fruit de son aventurée avec Skan.
    Ce dernier devait donc élevé son fils seul.

    Il lui apprit les arts du combat à l'épée dès l'âge de 3 ans, son instruction aussi perfectionniste que sa capacité à gouverner son peuple.
    A 8 ans, Heilyos était devenu un petit garçon qui maniait l'épée avec frénésie, sans chercher à effectuer la moindre parcelle de technique que son père tentait en vain de lui inculquer.
    Un matin où Skan préparait le terrain d'entrainement, Heilyos faisait tournoyer son épée sur les côtés et au dessus de sa tête, comme il l'avait vu faire par un soldat brakmarien avec sa lance la veille au soir.
    Heilyos se débrouillait :
    - oue sui tro 1 boss jrox grav vasy... AAAAAAAAAAHHHHHHHHHH MON OREILLE !!! PAPA !
    Skan accourut aussi vite qu'il put, mais quand il vit son fils qui tenait son oreille en sang, il fut parcourut d'un frisson de terreur, se reprochant de n'être pas rester avec lui pour éviter qu'il ne se blesse.
    Mais à peine que Skan avancait secourir son fils que l'oreille, contre toute attente, repoussait d'elle-même, laissant l'oreille original s'effrité sous les doigts de Heilyos.
    Skan prit son fils dans ses bras :
    - Fiston ... Tu n'as rien, papa est là ... On va voir ça à l'intérieur.
    - Papa, l'oreille a repoussé, j'ai plus mal !
    Et Heilyos repartit vers le terrain d'entrainement, nullement traumatisé par le coup qu'il s'était fait.
    Mais Skan se posait déjà des questions : son fils n'était pas un Iop comme les autres, il n'avait vu aucun Iop se regéneré de cette manière et d'une façon aussi rapide.
    Skan savait gardé ses émotions pour lui et se donné l'aspect d'un visage impassible aux yeux de son peuple et ses gens, mais cette fois-ci, Skan laissa paraître un sentiment de totale incompréhension, et de peur ...
    Depuis l'accident, Skan entrainait son fils d'une façon beaucoup plus brutal, pour le voir poussé à l'extrême de ses capacités : A ses 14 ans, il combattait les généraux de Skan les plus abruptes au combat, qui s'entrainaient chaque jour.
    Le petit garçon devenu adolescent se battait avec l'énergie d'un guerrier sanguinaire, ne craignant aucunement la mort.
    Skan avait su expliqué à son fils que ses pouvoirs descendait de sa mère qu'il n'avait jamais vu, mais Skan doutait que la mère de l'enfant soit aussi forte que son fils ...

    Un jour où régnait une chaleur étouffante dans les alentours de Brakmar, une patrouille de soldats brakmariens ramenèrent un jeune pècheur, il se faisait appelé Phish Herman et avait des informations qu'il disait de toute importance.
    Skan était certes sévère, mais savait écouté son peuple :
    -Parle, Jeune Phish.
    -Mon seigneur, je reviens d'une longue année de pêche, je me suis perdue en mer et j'ai atterit sur une île, mais je n'en aie pas pu faire le tour noble seigneur, cette île est très vaste et je n'ai pas vu la moindre population ...
    -Désires-tu que j'envoie mes guerriers avec toi sur cette île mystérieuse ?
    -Pour le bien de notre cité, oui mon seigneur, nous aurons conquis des terres fertiles et aurons de quoi étendre notre empire ...
    -Qu'en penses-tu,Otomaï ? coupa Skan
    Otomaï était le premier conseiller de Skan, un homme mystérieux qui était de bon conseils, mais passait ses journées dans son laboratoire où il faisait des expériences étranges selon ses assistants alchimistes.
    -Je pense que coloniser de nouveaux endroits qui seraient riches en ressources ne pourrait nous apporter que du bien, cher seigneur.
    Skan prépara une compagnie de 50 hommes pour le voyage, il n'était pas sûr de ce qu'il l'attendait dans cette contrée inexplorée.
    Heilyos avait alors 17 ans.
    C'était le meilleur combattant de la cité, sa maîtrise à l'épée était inégalable, mais son père restait un adversaire redoutable, lui ayant tout appris.
    Skan ne voulait pas prendre son fils pour le voyage, malgré sa puissance, Heilyos était le seul héritier et son père ne voulait pas voir sa lignée s'éteindre s'il ne revenait pas.
    Avant de partir, Skan dit à son fils :
    -Heilyos, je ne veux pas que tu partes avec nous , tes pouvoirs t'ont donné un destin particulier et je ne veux pas le gâcher, tu règneras en mon absence. Otomaï m'a demandé de te donner cet oeuf de bwak.

    Après le départ de son père, Heilyos gourvernait la cité d'une main de fer, son jeune bwak à ses cotés.
    Mais Brakmar devint ce dont elle devait être, deux étrangers ouvrirent un portail du 5ème Cercle et les démons firent leur entrée dans la cité et se mirent à tout détruire ...
    Heilyos ne savait pas quoi faire devant la panique générale, mais selon les légendes, il n'égalait pas les plus puissants démons, il préféra fuire dans les landes pour aller chercher de l'aide.
    Il se demandait s'il ne devait pas aller sur l'île où son père était aller colonisé, ou s'il devait aller chercher de l'aide à Bonta, avec aucune garantie que la cité lui apporte ce qu'il désirait.
    Il décida d'aller à Otomaï avec son jeune bwak.
    Arrivé sur la côte, il vit le pécheur Phish et lui dit :
    -Phish ! Prète nous ton bateau s'il te plait !
    -Avec plaisir mon jeune seigneur ...
    Cependant son bwak lui dit ( et oui il parle ) :
    -On va mettre un peu de temps avec ce bateau pour traverser ...
    -Bien sûr que non, Phish ! Passe moi une corde !
    Phish lui donna une corde et Heilyos l'enroula autour de sa taille puis s'accrocha à la proue du bateau :
    -Allez bwak, monte ! C'est partit !
    Heilyos s'élança d'un bond et plongea, emportant le bateau.
    Le Iop nagait à une vitesse hallucinante, ils furent sur l'île avant le crépuscule.
    Ils aterrirent sur une plage et allèrent vers le nord, suivant la côte.
    Le bwak s'endormit à la tombée de la nuit, mais Heilyos ne voulait pas s'arréter, il devait trouver son père.

    Un pont apparut devant eux, menant à une brume incertaine.
    Heilyos s'avança et une lumière noir apparut et lui bloqua la route :
    -Je suis le gardien du pont, je dois te poser 3 questions, si tu réponds faux à l'une des questions suivantes ...
    -Hey j'ai pas nager 125 kilos/mètres pour répondre à tes foutues ques...
    -Silence ! Si tu réponds faux, tu seras frappé par la foudre ! Voici la première question : Comment t'appeles tu ?!
    -Heu ... Heilyos.
    -Quel est ta couleur préférée ?
    -Le vert ... /think C'est quoi ces questions ?!
    -Quel est la capitale de Lire-Lenhde ?
    -Ah merde ... Bwak réveille toi !
    Le bwak étant de mauvaise humeur à son réveil, comme toujours, cria de toutes ses forces :
    -VEUX DU BLE !!! DU BLE !!!
    -Du bliiin ?
    -Bonne réponse !
    -Heu... Génial ! Jpeux passer ?
    -NON ! Je te pose une dernière question.
    -Mais...
    -Silence ! Quel est la couleur du string de Dell Vispresslè ?
    -C'est quoi un string ?
    -Heu ... C'est un ... NAN !!!
    Et le gardien fut frappé par la foudre...

    Cependant l'éclair ne se dissipa pas, et Heilyos se retrouva dans une cabane en bois, un personnage se tenait devant lui :
    -Otomaï ! Où est mon père ?!
    -Heilyos ... Il faut que je te dise que l'équipage ... n'est plu ... Ils ont tous été envoutés par un sortilège, les transformant en des barbares avides de sang, que j'ai moi-même appelé les zoths ...
    -Pourquoi ?! Et mon père dans tout ça ?!
    -Ton père a disparu du bateau la première nuit du voyage, on ne l'a pas retrouvé, je pense qu'il s'est noyé ...
    -Père ...
    -Heilyos, je sais pourquoi tu es ici, tu dois aller à Bonta pour trouver de l'aide et libérer Brakmar des démons, je suis capable de te transporter devant la cité si tu le désires.
    -Oui ... Je veux bien.

    Le jeune Iop et son bwak furent transportés devant la cité aux hauts murs de pierre, ils s'avancèrent jusqu'aux gardes à l'entrée de la ville :
    -Bonjour il nous faut de l'aide, Brakmar a été assiégé, je suis un surv...
    -Il est de Brakmar ! Vite fais sonner l'alarme !
    Tout de suite, Heilyos sut que sa demande était perdue.
    Proie à une rage folle, il dégaina son épée, les troupes de la milice arrivant.
    Heilyos était un combattant comme on en avait jamais vue, il tua beaucoup de miliciens mais fut blessé à de multiples endroits, il prit la fuite.
    Il courut, son bwak sur l'épaule, ne se retournant pas pour voir les miliciens le poursuivre, il s'enfonça dans la plaine de Cania ...

    De la plus haute salle de la tour de Bonta, le commandant en chef des armées de Bonta regardait son fils s'enfuir, la larme à l'oeil ...
    Skan savait avant même qu'ils n'arrivent sur l'île que les démons allaient assiégés Brakmar, et qu'il ne pourrait rien y faire, il pensait aussi que son fils trouverait une solution, il se dit pour lui-même :
    -Mon fils ... Pardonne moi ... Pour réussir il te faudra trouver de meilleurs combattants que moi, je ne peux plus t'aider ...

    Heilyos courait toujours, les miliciens l'avaient perdu de vue, mais il continuait, sans s'arréter.
    Il commenca à ralentir quand il vit une caverne, il décida d'y entrer pour y passer la nuit.
    Un vieil homme était déjà là, il vit que le jeune Iop était essouflé et en colère. Il lui dit :
    -Jeune Iop, te voici dans l'antre du Meulou ! Une créature des plus féroces que l'on aie jamais vu en ce monde héhé !
    -Le Meulou ... Jamais entendu parler.
    -Oooh, sache alors que si ta colère est propice à la vengeance, sache que le meulou, si tu réussis à le vaincre, tu récupereras sur son cadavre, une panoplie qui te rendra surpuissant !
    -Qu'essayes tu de me faire entendre vieillard sénile !
    -Dehors, tu verras un groupe d'aventuriers qui veulent se débarasser de cette bête gigantesque, va leur parler.

    Heilyos sortit de la caverne, et trébucha sur un Iop qu'il n'avait pas vu.
    S'attendant à une attaque, le Iop prit le Iop par la gorge, mais ce dernier lança un sort qui projeta Heilyos contre la falaise :
    -Qui es-tu ?! s'écria le Iop.
    -Je suis Kazette ( désolée d'utilisé ton nom ) , membre de la guilde Wonderful Death, tu m'as l'air mal en point, jeune guerrier ...
    Heilyos était effectivement épuisé et il avait la mine sombre, l'eniripsa le soigna d'un murmure :
    -Merci, peux-tu m'aider à combattre la créature siègant dans cette caverne, le Meulou ?
    -Non.
    -Non ?
    -Si tu veux que je t'aide, il va falloir nous montrer de quoi tu es capable, ma guilde est constitué de membres puissants, et nous ne nous battons pas avec des étrangers . Présente toi !
    - Très bien ... Je suis Heilyos, fils de Skan, ex-seigneur de Brakmar ...

    Merci.
    avatar
    Heilyos
    Larve immature
    Larve immature

    Re: Candidature Heilyos !

    Message par Heilyos le Jeu 31 Jan - 21:31

    Et tigrouf d'ailleurs j'avais carrément oublier de répondre à ta question ! Permet moi de me rattraper !
    J'ai quitter les flambys sa doit maintenant faire 4 mois , voir plus , je sais même plus !
    Car j'avait eu un dégout du jeu , pas forcément pour les flamboyants , mais il m'ont fais bien avancé dans le jeu , niveau maturité j'ai grandit avec cette guilde etc ..
    Mais maintenant j'ai envie de changer d'aires , partir à l'aventure et je pense donc qu'une guilde comme la votre me plairait et me permettrais de encore prendre de l'experience et du plaisir dans dofus.
    avatar
    Tigrouf
    Membre du conseil
    Membre du conseil

    Re: Candidature Heilyos !

    Message par Tigrouf le Jeu 31 Jan - 22:15

    Ouaip' ok c'était vraiment de la curiosité!

    Re: Candidature Heilyos !

    Message par Xarx-tempete le Jeu 31 Jan - 22:55

    pour
    survolé la candid mais c'était plutôt plaisant. on verra à la période d'essai maintenant que jsuis là pour voir Twisted Evil

    Re: Candidature Heilyos !

    Message par Littla le Ven 1 Fév - 20:27

    Bon bref, t'es pris quoi.
    avatar
    STG-MAN
    Minotor mouillé
    Minotor mouillé

    Re: Candidature Heilyos !

    Message par STG-MAN le Sam 2 Fév - 10:55

    On t'attend IG Wink
    avatar
    Tigrouf
    Membre du conseil
    Membre du conseil

    Re: Candidature Heilyos !

    Message par Tigrouf le Sam 2 Fév - 13:07

    Bienvenu parmis nous.

    Contenu sponsorisé

    Re: Candidature Heilyos !

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 17:18